Agenda

Jeudi 16 mai 2024
12h15

Conversation au Salon autour d'une question : Colonisation et indépendance, de la Suisse au Congo via Genève ?
Bienvenue au Salon de l'exposition « Mémoires. Genève dans le monde colonial » pour une discussion publique entre les historien-ne-s Lisa N’Pango Zanetti et Fabio Rossinelli.

Jeudi 16 mai, 12h15

Conversation au Salon autour d'une question : Colonisation et indépendance, de la Suisse au Congo via Genève ?
Bienvenue au Salon de l'exposition « Mémoires. Genève dans le monde colonial » pour une discussion publique entre les historien-ne-s Lisa N’Pango Zanetti et Fabio Rossinelli.

Agenda

MEG X Festival cinémas d'Afrique Lausanne : Nome

Dimanche 18 août, 16h00

Cycle de films autour de l'exposition « Mémoires. Genève dans le monde colonial » en collaboration avec le Festival cinémas d'Afrique Lausanne. Auditorium. Dimanche 18 août de 16h à 18h.

Le MEG s’associe avec le Festival cinémas d’Afrique Lausanne (FCAL) qui se tiendra du 15 au 18 août 2024 à Lausanne.

Dans le cadre de l’exposition temporaire « Mémoires. Genève dans le monde colonial », un cycle de films pour adultes, enfants et adolescents vous est proposé entre le mois de mai et le mois de décembre afin de pouvoir approcher autrement les thématiques abordées par l’exposition.

Une partie de la programmation a été co-construite avec le FCAL qui partage quelques pépites cinématographiques pour l’occasion.

Durant le festival, le 18 août plus précisément, le festival lausannois prend le train pour venir au MEG à l'occasion d'une séance spéciale :

Nome, de San Na N'Hada, Guinée-Bissau, Portugal, France, 2023, 117mn, VOstFR

1969, une guerre violente oppose l’armée coloniale portugaise aux guérilleros du Parti Africain pour l’Indépendance de la Guinée et du Cap-Vert. Nome quitte son village et rejoint le maquis. Après une demi-décennie de lutte armée, il rentrera en héros. Mais la liesse laissera bientôt la place à la déception et au cynisme. Le film fait ainsi par le biais de la fiction mêlée à des images d’archives, la chronique lucide mais sans amertume d’une révolution ratée que le réalisateur avait lui-même filmées à l’époque.

Projection gratuite et sans inscription, merci de vous présenter au plus tard 5 mn avant le début du film.

Dans le cadre et en collaboration avec le FCAL.

Équinoxe d’automne en musique : passage de disques par le duo Amandine Casadamont & Madeleine Leclair

Jeudi 26 septembre, 18h00

DJ Set par le duo Amandine Casadamont & Madeleine Leclair. Jeudi 26 septembre. 18h. Foyer (-1).

A l'occasion de l'équinoxe d'automne, le MEG vous accueille pour une séance d’écoute musicale pour célébrer le passage de l'été à l'automne.
Dans le Foyer (-1) du Musée, Amandine Casadamont & Madeleine Leclair passent des disques vinyles issus de leurs collections respectives, apparemment éloignées mais en parfaite résonance : des traditions musicales du Tout-monde et des musiques expérimentales, concrètes et ambientes.
Ouverture des portes 18h. Début de la diffusion 18h10.
Durée 0h50 - entrée libre

Vernissage d'une nouvelle création musicale dans la Galerie sonore du MEG.

Vendredi 20 septembre, 18h30

Vernissage dune nouvelle création musicale diffusée dans la Galerie sonore. (Foyer -1). vendredi 20 septembre à 18h30.

Le MEG a inauguré en 2022 un nouvel espace de diffusion dans le Foyer (niveau -1), transformé en Galerie sonore. Dans cet espace, un système de son en octophonie a été installé pour y diffuser des compositions sonores réalisées sur la base des archives sonores du MEG, les Archives internationales de musique populaire (AIMP).
La toute première œuvre qui a été diffusée dans cet espace est une installation sonore en octophonie intitulée Climat, créée par Amandine Casadamont.
Chaque année une nouvelle création est proposée et le vendredi 26 septembre 2023 a lieu le vernissage d'une nouvelle création sonore issue d'anciens et récents enregistrements collectés en Amazonie.
D’une durée totale d’environ 20 minutes, cette oeuvre est composée à partir d’extraits d’enregistrements issus des bandes magnétiques, disques vinyles et cassettes DAT conservés dans les archives sonores du MEG, s’entremêlant avec des enregistrements récents collectés par Mathias Lewy. Cette œuvre est une manière de découvrir et faire revivre le fonds d’archives sonores du MEG.
Pour souligner le lancement de ce nouvel espace dédié à la musique et au son, le MEG invite une délégation Wayana d'Amazonie du Brésil

MEG X Groove'N'Move : Common Flow

Samedi 28 septembre, 19h00

Le Groove'N'Move investit le MEG le temps d'une soirée. Foyer. Samedi 28 septembre de 19h à 21h (portes : 18h30).

Le MEG s'associe au Festival Groove'N'Move pour une soirée déroutante.

S’inspirant du concept de « Conscious Clubbing », les Common Flow offrent un espace bienveillant d’exploration du mouvement dans une ambiance tamisée. L’objectif : lâcher prise et laisser place à une pratique spontanée du mouvement, sans contraintes. La séance, d’abord mise en mouvement par le facilitateur, est ensuite guidée par le DJ.

Pour la deuxième fois consécutive, le DJ Jon Kwizera proposera un set inédit construit grâce à une sélection d’archives sonores du MEG. Des sons envoûtants, dansants, aux multiples sonorités : la promesse d’un voyage d’exception, par-delà les frontières du temps et de l’espace.

Les rencontres Common flow ont pour ambition de créer de nouveaux lieux d’expression et d’exploration : des lieux bienveillants, offrant une pleine liberté à chacun.e de s’exprimer à travers le mouvement et la danse libre, seul.e ou en groupe. Créer un lieu de rencontre à la croisée de plusieurs disciplines du mouvement, pour une pratique spontanée, sans contraintes ni jugement.

Ces rencontres s’inspirent du concept de “Conscious Clubbing” : une ambiance clubbing, tamisée, sans substances récréatives !

L’objectif : lâcher prise, se reconnecter à soi-même et aux autres, partager un moment simple et profiter de la musique, du mouvement, de la danse.

Pour qui ?

Pour les amoureu.x.ses et explorateur.rices de la danse, du mouvement. Pour celles et ceux qui souhaitent danser en solo ou en groupe, ou tout simplement participer à un moment de partage. Pas besoin de savoir danser !

Comment ?

Les sessions se pratiquent pieds nus ou en chaussette et sont non-verbales, du début à la fin : elles sont guidées essentiellement par la musique, pour permettre un voyage sensoriel total et laisser toute sa place à l’expression corporelle.

DJ : Jon Kwizera
Facilitateur : Sébastien
Au début de chaque session, le facilitateur accompagne la mise en mouvement pour créer un flow d’exploration. C’est ensuite au DJ de guider le voyage à travers à des sonorités variées.

Quelques règles à respecter

  • Être pieds nus ou en chaussettes
  • Les photos et vidéos ne sont pas autorisées
  • La consommation d’alcool et de drogues est prohibée
  • Priorité au mouvement : les discussions et échanges de paroles ne sont possibles qu’une fois la session terminée.
  • Profiter, dans la joie, la bonne humeur et le respect de chacun.e !

Événement en collaboration avec le Festival Groove N'Move.

MEG X Alternatiba Léman : Visite commentée de «Mémoires. Genève dans le monde colonial » avec Fatima Ouassak et la commissaire d'exposition

Jeudi 19 septembre, 18h00

Visite thématique de l'exposition temporaire avec Floriane Morin, commissaire de l'exposition et Fatima Ouassak, politologue et autrice. Le jeudi 19 septembre de 18h à 19h.

En quoi le Musée d’ethnographie est-il un acteur du contexte colonial à Genève et en Suisse ? Qu’en racontent ses collections ?
Pour cette visite, Floriane Morin, commissaire de l'exposition, vous donne un éclairage sur l’histoire coloniale du Musée d’ethnographie de Genève, avec l'apport de l'autrice et politologue Fatima Ouassak.

Vous découvrez avec elles le parcours thématique et historique de l'exposition qui retrace en « objets » une histoire globale de la colonisation à travers le prisme genevois, et plus généralement suisse. Tout au long de ce parcours, différentes voix et événements témoignent de la résistance passée et présente au colonialisme.

Intervenant-e-s :

  • Floriane Morin, commissaire de l'exposition et responsable des collections Afrique au MEG
  • Fatima Ouassak : Fatima Ouassak est autrice, politologue et militante. Elle est connue pour son engagement écologiste, féministe et antiraciste.

Les histoires écologiques de la photographie

Jeudi 12 septembre, 12h15

A l'occasion de la sortie de l'édition 2024 de la revue "Transbordeur : photographie, histoire, société" une rencontre est proposée. Bibliothèque. Le jeudi 12 septembre 2024 à 12h15

A l'occasion de la sortie de l'édition 2024 de la revue "Transbordeur : photographie, histoire, société", une rencontre est proposée avec les co-éditrices du numéro intitulé «Les histoires écologiques de la photographie ». Transbordeur est une revue d’histoire de la photographie, publiée par les éditions Macula sous la direction de Christian Joschke et Olivier Lugon, dont l’ambition est de montrer la place de la photographie dans toutes les activités de la société, d’analyser comment elle a transformé en profondeur notre rapport au monde.
Intervenantes : Estelle Sohier, professeure associée au département de géographie et environnement de l'Université de Genève et Brenda Lynn Edgar, Conservatrice en cheffe du Musée d’ethnographie de Genève
Places limitées et réservation obligatoire par mail à biblio.meg@ville-ge.ch, en précisant votre nom, prénom, numéro de téléphone et le nombre de personnes qui vous accompagnent.

Journées européennes du matrimoine X Institut décadréE : Atelier « Neutre, le patrimoine ? »

Dimanche 8 septembre, 14h00

Atelier en continu organisé par l'Institut DécadréE. Foyer du MEG. Le dimanche 8 septembre de 14h à 17h.

Quelle est la différence entre le patrimoine et le matrimoine ? Réseaux de femmes ou réseaux d’hommes, même concept ? Au travers d’un jeu géant, l'Institut décadréE propose d'interroger les représentations du masculin et du féminin dans la ville, l’histoire, les images et les autres médias.

Dans le foyer du musée (-1), l'atelier a lieu le dimanche 8 septembre de 14h à 17h.

Organisé par l'institut décadréE, en partenariat avec le Service Agenda 21-Ville durable et le Musée d'ethnographie

Atelier sans inscription et en accès libre.

MEG X Alternatiba Léman - Conversation au Salon autour d'un livre avec Fatima Ouassak : « Rue du Passage »

Jeudi 19 septembre, 19h00

Bienvenue au Salon de l'exposition « Mémoires. Genève dans le monde colonial » pour une conversation avec Fatima Ouassak. Jeudi 19 septembre de 19h à 20h.

Le MEG, en collaboration avec Alternatiba Léman, accueille Fatima Ouassak, politologue, autrice et militante, dans l'exposition temporaire "Mémoires. Genève dans le monde colonial". Elle viendra nous parler du concept d'écologie pirate, ainsi que de son dernier ouvrage « Rue du Passage ».

Lors de la discussion nous aborderons l'écologie pirate, car nous manquons, aujourd'hui en Europe d'un projet écologiste initié dans les quartiers populaires, qui y articulerait enfin l'ancrage dans la terre et la liberté de circuler. D'un projet dont le regard serait tourné vers le Sud Global et qui viserait à établir un large front internationaliste contre le réchauffement climatique et la destruction du vivant. D'un projet se donnant comme horizon à la fois la libération des terres, la libération animale et l'égale dignité humaine, fondamentalement liées. D'un projet assumant la sécession face à des forces d'extrême droite toujours plus menaçantes.

Fatima présentera également son dernier livre, « Rue du Passage », où à travers les yeux d'une enfant des années 80, nous est restitué un monde resté aux marges de l’Histoire et de la sociologie : la classe ouvrière immigrée. Rue du Passage célèbre ces passeurs et passeuses, dont le travail a permis aux exilés de faire communauté, de survivre et de transmettre savoirs et résistance.

Intervenantes :

  • Fatima Ouassak : Fatima Ouassak est autrice, politologue et militante. Elle est connue pour son engagement écologiste, féministe et antiraciste. En 2016, elle co-fonde Front de mères, premier syndicat de parents dans les quartiers populaires.

En 2020, elle publie son premier essai, intitulé La Puissance des mères, pour un nouveau sujet révolutionnaire. Dans la continuité de ce projet, elle est à l'initiative, avec Alternatiba, de l'ouverture de la première maison consacrée à l'écologie populaire, Verdragon, en 2021. Dans cet espace seront menés des projets et des actions en lien avec l'alimentation, les risques industriels, la pollution de l'air, la parentalité, la maternité, la lutte contre les violences sexuelles...
En mars 2023, Fatima Ouassak publie Pour une écologie pirate : Et nous serons libres où elle s’interroge sur l’élargissement nécessaire d’un front social écologiste et invite à repenser la place des habitants des quartiers populaires dans ces luttes.
« Rue du Passage » son dernier roman, est une histoire de la classe ouvrière immigrée, à travers des portraits de travailleur•euses issu•es de l’immigration, perçu•es par le regard d’une enfant.

  • Modération : nom à venir.

Dans le cadre de et en collaboration avec Alternatiba Léman.

Ciné-dimanche Kids X Festival cinémas d'Afrique : Les mystères de Waza

Dimanche 15 septembre, 11h00

Cycle de films autour de l'exposition « Mémoires. Genève dans le monde colonial » en collaboration avec le festival Cinéma d'Afrique. Exposition temporaire. Le dimanche 15 septembre de 11h à 12h30.

Le MEG s’associe avec le Festival cinémas d’Afrique Lausanne (FCAL) qui se tiendra du 15 au 18 août 2024 à Lausanne.
Dans le cadre de l’exposition temporaire « Mémoires. Genève dans le monde colonial », un cycle de films pour adultes, enfants et adolescents vous est proposé entre le mois de mai et le mois de décembre afin de pouvoir approcher autrement les thématiques abordées par l’exposition.
Une partie de la programmation a été co-construite avec le FCAL qui partage quelques pépites cinématographiques pour l’occasion.

LE MYSTÈRE DE WAZA
De Claye Edou
Avec Axel Abessolo, Anthéricis, Barthélemy Doulanin
Abdul, Bilama, Moudio et Nguiamba, quatre amis camerounais depuis leur jeunesse à Yaoundé, sont désormais étudiants à la toute nouvelle Université Scientifique du Sahel construite dans le grand Nord. Intrigués par des disparitions mystérieuses dans leur établissement, ils décident de mener l'enquête… Celle-ci les conduira au coeur du parc de Waza, où sans le savoir, ils vont résoudre la plus vieille énigme archéologique de l’histoire du Cameroun, « Un mystère que même les colons n’ont pas pu résoudre » relate Claye Edou.

Dès 10 ans.
Film en français sous-titré anglais.
En Collaboration avec le Festival cinémas d’Afrique Lausanne (FCAL)

Journées européennes du matrimoine : DÉMEMBRÉE – REMEMBERED, matrimoines et héritages de femmes invisibilisées

Dimanche 8 septembre, 14h00, 15h00, 16h00, 17h00

Visite flash de la partie "´DÉMEMBRÉE – REMEMBERED" de l'exposition temporaire. Samedi 7 septembre à 14h, 15h, 16h et 17h

Le MEG participe cette année aux Journées européennes du patrimoine/matrimoine dont la thématique est « Réseaux », en portant un regard sur la notion de matrimoine.

Avec le titre « Réseaux », les Journées européennes du patrimoine/matrimoine des 7 et 8 septembre 2024 interrogent comment de nombreuses civilisations ont facilité des échanges à longue distance en matière de commerce, de croyances religieuses, de connaissances scientifiques, d’innovations technologiques, de pratiques culturelles et artistiques. Des voies antiques, des villes ou villages, des établissements de commerce, des relais de poste, des tours, fortifications, ou autre ont ainsi été bâtis et ont marqué le territoire.

Pendant les Journées européennes du patrimoine/matrimoine, il s'agira de parcourir ces routes, ces chemins et ces sentiers de l’histoire en redécouvrant les traces qu’elles y ont laissées et de mieux comprendre comment le patrimoine d’un lieu résulte parfois d’une influence lointaine.

Visite DÉMEMBRÉE – REMEMBERED, matrimoines et héritages de femmes invisibilisées :
Les collections coloniales sont très souvent anonymes. Les noms des femmes qui les portaient ou les ont créés sont trop rarement mentionnés. Elles témoignent ainsi d’éléments à questionner et à mettre en lumière : violences physiques et symboliques, invisibilisation, déracinement…
Cette visite se concentrera sur la capsule « Démembrée – Remembered » de l’exposition « Mémoires. Genève dans le monde colonial », curatée par Bansoa Sigam, curatrice et chercheuse suisse d’origine camerounaise spécialisée dans les arts et héritages d’Afrique.

Les visites sont sur inscription (Max.20 personnes par visite)
Merci de vous inscrire via ce lien.
Merci de vous présenter à l'accueil du musée au plus tard 5mn avant le début de la visite.

Elles ont lieu le dimanche 8 septembre de :

  • 14h à 14h30
  • 15h à 15h30
  • 16h à 16h30
  • 17h à 17h30

Ces visites sont données en français.

Conversation au Salon : découvrons le lexique décolonial

Jeudi 31 octobre, 12h15

Bienvenue au Salon de l'exposition "Mémoires. Genève dans le monde colonial" pour une discussion avec deux membres du collectif Piment Jeudi 31 octobre. 12h15.

À travers l'ouvrage "Le dérangeur - Petit lexique en voie de décolonisation" le collectif Piment propose un guide de survie dans une société dite post-coloniale et propose sa propre définition et réflexion sur des mots et des expressions anciens ou modernes, nécessaires ou superflus, politiques ou humoristiques.
Intervenantes : Célia Potiron, écrivaine, oratrice, archiviste et Rhoda Tchokokam, critique, directrice artistique et photographe

MEG X Festival La Bâtie : Table ronde « Les restitutions de restes humains en Suisse : enjeux et perspectives »

Dimanche 1 septembre, 14h00

Table-ronde en collaboration avec le festival La Bâtie. Le dimanche 1er septembre de 14h à 15h30 dans l'exposition temporaire.

Les collections muséales – archéologiques ou scientifiques – contiennent souvent de nombreux restes humains de différentes natures : ossements, préparations anatomiques, reliques ou encore momies. Collectés, au cours des siècles, dans des conditions parfois inconnues, violentes ou qui ne correspondent plus aux normes actuelles, ces restes sont aujourd’hui au cœur de multiples débats. Leur provenance, les circonstances de leur appropriation, leur trajectoire, leur usage dans le cadre d’expositions et leur éventuel retour dans leur communauté d’origine sont autant de points qu’il importe de clarifier.
Cette table ronde réunit différent-e-s artistes, spécialistes et personnes engagées qui travaillent autour de la question des restitutions de restes humains en Suisse.
En écho au spectacle The Ghosts are Returning du GROUP50:50 dans le cadre de l’exposition « Mémoires. Genève dans le monde colonial » qui se tient au MEG jusqu’au 5 janvier 2025, elle sera l’occasion de réfléchir aux enjeux complexes et importants en lien avec cette thématique, ainsi que d’envisager les perspectives contemporaines possibles.

Intervenant-e-s :

  • Taline Garibian (modération) : Historienne, ses recherches portent sur l'histoire de la médecine, l'histoire des violences de masse et les politiques mémorielles.

  • Anne Mayor : Archéologue, directrice du laboratoire ARCAN (Archéologie africaine et anthropologie) de l'Université de Genève, membre de la commission des collections anthropologiques de la Faculté des sciences.

  • Patrick Mudekereza : Écrivain et commissaire d'exposition. Il est co-dramaturge du spectacle « Le Retour des Fantômes »

  • Deneth Piumakshi Veda Arachchige : Je suis une artiste pluridisciplinaire originaire de Kurunegala, au Sri Lanka, basée dans les Alpes françaises et je travaille entre le Sri Lanka, la France et la Suisse. Je travaille avec la photographie, l'audio et la vidéo, la peinture et l'impression sur textile et la broderie sur différentes surfaces. Les sujets sur lesquels je me concentre sont les histoires coloniales oubliées, la restitution, l'immigration, la diaspora sri lankaise, l'injustice des travailleuses immigrées, les histoires d'enfants grandissant dans les zones de guerre et de conflits et les féministes silencieuses. Ma pratique artistique se situe le long d'une fine ligne qui sépare l'art de l'activisme ; j'ai l'intention de jouer avec cette tension.J'ai été invitée à exposer à la 12e Biennale de Berlin en 2022 et, au cours des 24 dernières années, j'ai exposé au Sri Lanka, au Népal, au Bhoutan, en Inde, aux États-Unis, en Palestine, en France, en Allemagne et en Suisse. Je suis également invité à exposer mes œuvres à l'Exposition nationale suisse de 2024.

  • Carine Ayélé Durand : anthropologue social, a obtenu son doctorat à l'Université de Cambridge en 2010. Elle a assuré, au cours des 20 dernières années, diverses fonctions en tant que conservatrice et chercheuse en patrimoine culturel en France, au Royaume-Uni, en Suède et en Espagne. Conservatrice en chef du MEG entre 2015 et 2022, elle y occupe la fonction de directrice depuis juillet 2022.

Durée : 1h30
Horaires : 14h-15h30
Lieu : MEG – Exposition temporaire « Mémoires. Genève dans le monde colonial »
Dès 16 ans.
Entrée libre et sans inscription.

En collaboration avec le festival La Bâtie, le MEG, l’UNIGE, le GTG et le TFM.

MEG X Festival La Bâtie : Visite commentée «Mémoires. Genève dans le monde colonial »

Dimanche 1 septembre, 16h00

Visite commentée de l'exposition Mémoires. Genève dans le monde colonial par Fabio Rossinelli, historien et Floriane Morin, commissaire de l'exposition

En quoi le Musée d’ethnographie est-il un acteur du contexte colonial à Genève et en Suisse ? Qu’en racontent ses collections ?
Pour cette visite, l'historien Fabio Rossinelli, qui a contribué au contenu historique de l'exposition et Floriane Morin, commissaire de l'exposition, vous donnent leurs éclairages sur l’histoire coloniale du Musée d’ethnographie de Genève.
Vous découvrez avec eux le parcours thématique et historique de l'exposition qui retrace en « objets » une histoire globale de la colonisation à travers le prisme genevois, et plus généralement suisse. Tout au long de ce parcours, différentes voix et événements témoignent de la résistance passée et présente au colonialisme.

Intervenant-e-s :

  • Floriane Morin : commissaire de l'exposition et responsable des collections Afrique au MEG
  • Fabio Rossinelli : historien et expert scientifique pour le contenu historique de l'exposition.

Horaires : 16h-17h
Entrée libre et sans inscription.
Âge : Dès 16 ans.

En collaboration avec le festival La Bâtie, le MEG, l’UNIGE, le GTG et le TFM.

Journées européennes du patrimoine : Réseaux coloniaux - Genève dans le monde colonial

7 et 8 septembre

Visite commentée de l'exposition « Mémoires. Genève dans le monde colonial ». Exposition temporaire. Le samedi 7 septembre à 11h15, 14h et 15h30 et le dimanche 8 septembre à 11h15

Le MEG participe cette année aux Journées européennes du patrimoine dont la thématique est « Réseaux ».

Avec le titre « Réseaux », les Journées européennes du patrimoine des 7 et 8 septembre 2024 interrogent comment de nombreuses civilisations ont facilité des échanges à longue distance en matière de commerce, de croyances religieuses, de connaissances scientifiques, d’innovations technologiques, de pratiques culturelles et artistiques. Des voies antiques, des villes ou villages, des établissements de commerce, des relais de poste, des tours, fortifications, ou autre ont ainsi été bâtis et ont marqué le territoire.

Pendant les Journées européennes du patrimoine, il s'agira de parcourir ces routes, ces chemins et ces sentiers de l’histoire en redécouvrant les traces qu’elles y ont laissées et de mieux comprendre comment le patrimoine d’un lieu résulte parfois d’une influence lointaine.

Visite Réseaux coloniaux - Genève dans le monde colonial :
Quels sont les différents réseaux de circulations de marchandises, de personnes et de pensées à Genève durant l’ère coloniale ? Quel est le rôle du MEG et de Genève dans ses différents réseaux dont l’influence se jouent autant au niveau local que global ?

En parcourant l’exposition « Mémoires. Genève dans le monde colonial » cette visite met l’accent sur les réseaux, notamment de marchands, de missionnaires et de scientifiques, qui ont eu une grande importance durant l’ère coloniale. En s’interrogeant sur ces réseaux et les différentes personnes qui les construisent et les portent, vous entrez au cœur des enjeux du monde colonial à Genève et en Suisse.

Les visites sont gratuites et sans inscription. Merci de vous présenter à l'accueil du musée au plus tard 5mn avant le début de la visite.

Elles ont lieu le samedi 7 septembre de :

  • 11h15 à 12h15
  • 14h à 15h
  • 15h30 à 16h30

Et le dimanche 8 septembre de :

  • 11h15 à 12h15

Ces visites sont données en français.

Programme complet des Journées européennes du patrimoine.

Échantillonner le monde #6 : Arthur Henry accompagné d'un DJ Set par Madeleine Leclair

Jeudi 12 septembre, 18h00

Présentation d'une nouvelle vidéo d'Arthur Henry et DJ set de Madeleine Leclair. Café du MEG. Le jeudi 12 septembre de 18h à 20h30.

Le Musée d’ethnographie de Genève (MEG) et la Montreux Jazz Artists Foundation (MJAF) s’associent pour un cycle de soirées musicales intitulées «Échantillonner le monde».
Présentées par l’artiste sonore neuchâtelois Arthur Henry, ces soirées permettent de découvrir l’ambitieuse série de vidéos «Sampling the World» qu’il a lancée en 2022 (https://arthur-henry.com/). Muni de micros et d’appareils d’enregistrements, Arthur Henry fait halte dans différentes villes du monde pour capter les traces sonores de tout ce qu'il croise, des poubelles aux tramways, en passant par les oiseaux et bien sûr de celles et ceux qui y habitent. Arthur Henry échantillonne ensuite toutes ces voix et ces sons et les rassemble en une composition sonore et visuelle révélant le souvenir qu’il garde d’un lieu.
Pour chacune des soirées «Échantillonner le monde», Arthur Henry présente le portrait sonore d’une ville qu’il a réalisé. Sa présentation est suivie d’une séance d’écoute d’enregistrements en lien avec la thématique, issus des Archives internationales de musique populaire (AIMP). La sélection pour cette troisième édition est faite par Madeleine Leclair, Conservatrice du département d’ethnomusicologie.
Les soirées «Échantillonner le monde» sont programmées au Café du MEG à l’occasion des Nuits des Bains.

Visite commentée «Mémoires. Genève dans le monde colonial»

Dimanche 29 septembre, 14h30

Visite de l'exposition temporaire. Le dimanche 29 septembre de 14h30 à 16h.

Quel est l’héritage colonial du MEG ? Entre passé, présent et futur, cette visite commentée vous invite à vous interroger sur l’histoire coloniale du MEG tout en ouvrant des perspectives sur l’avenir de ses collections. Rythmé par des récits portés par des voix multiples, le parcours questionne le rôle du MEG dans une société post-coloniale où les traces du passé et le racisme se font écho.

L'accès à l'exposition temporaire est gratuit en 2024.

Visite commentée «Mémoires. Genève dans le monde colonial»

Dimanche 22 septembre, 14h30

Visite de l'exposition temporaire. Le dimanche 22 septembre de 14h30 à 16h.

Quel est l’héritage colonial du MEG ? Entre passé, présent et futur, cette visite commentée vous invite à vous interroger sur l’histoire coloniale du MEG tout en ouvrant des perspectives sur l’avenir de ses collections. Rythmé par des récits portés par des voix multiples, le parcours questionne le rôle du MEG dans une société post-coloniale où les traces du passé et le racisme se font écho.
Prochaine date
29 septembre à 14h30

L'accès à l'exposition temporaire est gratuit en 2024.

Visite avec Mathias C. Pfund. Insides Out: chronique des collections du MEG

Samedi 14 septembre, 14h30

Visite de l'exposition temporaire par Mathias C. Pfund, artiste et historien de l'art. Exposition temporaire. Le dimanche 14 septembre à 14h30.

L'artiste et historien de l'art genevois Mathias C. Pfund a proposé cinq gestes, cinq oeuvres, dans l'exposition temporaire "Mémoires. Genève dans le monde colonial", créant ainsi un dialogue avec les collections et les thèmes abordés. Lors de cette visite, l'artiste partage avec vous son approche, sa démarche et ses réflexions. Un temps privilégié de rencontre et d'échanges avec les publics.

Intervenant: Mathias C. Pfund (*1992), diplômé de la HEAD Genève et de l’Université de Genève en histoire de l’art, a exposé à la Salle Crosnier (Genève) en 2021, chez A. ROMY (Zurich) et dans les espaces publics de Genève et Neuchâtel en 2022, aux Swiss Art Awards (Bâle) et au Kunstmuseum de Saint-Gall en 2023.
L'accès à l'exposition temporaire est gratuit en 2024.

Visite flash: Mâts-totem

Dimanche 29 septembre, 16h30

Visite flash dans l'exposition temporaire. Le dimanche 29 septembre à 16h30.

Les visites flash vous proposent un zoom sur un thème de l’exposition. Un flash pour saisir les questionnements et enjeux actuels à propos des collections du MEG liées à l'ère coloniale.

Mâts-totems: mémoires et héritage
Cette visite vous propose de retracer les mémoires et l’héritage de deux mâts-totems conservés aujourd’hui au MEG. Ces deux mâts ont été sculptes par Sm’oogyit Niishluut, originaire de Metlakatla en Alaska et représentant du peuple autochtone Ts’msyen. Témoins d’une génération passée qui a dû s’adapter à des politiques coloniales qui interdisaient de nombreux aspects de la culture Ts’msyen, ces mâts-totem ont aujourd’hui une grande importance pour la famille de Niishluut et la communauté tout entière.
L'accès à l'exposition temporaire est gratuit en 2024.

Mémoire chocolatée: parcours découverte enfants

Dimanche 1 décembre, 10h15, 11h15

Une expérience inédite qui vous emmène suivre le chemin du chocolat de la cabosse à la plaque. Exposition temporaire. Le dimanche 1er décembre, de 10h15 à 11h, et de 11h15 à 12h.

Viens découvrir au travers de chants, poésies, jeux et danses, comment, portées à bout de bras, les fèves de chocolat arrivent entre tes doigts. D'où viennent-elles, comment elles se cultivent, se récoltent ou se sèchent ?

Comment petit-e-s et grand-e-s, à la sueur de leurs fronts, affolent nos papilles et rythment nos saisons! Une expérience inédite qui vous emmène suivre le chemin du chocolat de la cabosse à la plaque.
Parcours inspiré de l'ouvrage Chocolaté - Le goût amer de la culture du cacao de Samy Manga. Publié aux Editions Ecosociété de Montréal.
Ce parcours a été co-contruit et est animé par Myriam Boucris, musicienne et comédienne fondatrice de la compagnie Tohu Wa Bohu et Samy Manga, écrivain, ethnoMusicien Plasticien, Militant Ecopoète.

L'activité est adaptée aux enfants de 2 à 7 ans accompagné-e-s d’un adulte mais ouverte à tous et à toutes avec ou sans enfant.

L'activité a lieu deux fois dans la journée, une fois de 10h15 à 11h puis de 11h15 à 12h.

Cet événement est gratuit et sans inscription (dans la limite des places disponibles). Merci de vous présenter au moins 5 minutes avant le début de l'activité à l'accueil du MEG.

Recherche